• Réunion publique - déploiement de la fibre

    Une réunion publique sur le déploiement de la fibre a eu lieu Mercredi 16 janvier 2019.

    Animée par Dimitri Manchuelle (MEL) et Jory Hennion (Orange)

     

    Retrouvez la présentation ici !

    Tenez-vous prêt à l’arrivée de la Fibre chez vous, et découvrez maintenant où en est le déploiement dans votre ville, votre quartier, votre rue, en testant votre adresse sur https://reseaux.orange.fr/cartes-de-couverture/fibre-optique

     

     

    Quelques informations complémentaires communiquées lors de la présentation par nos interlocuteurs :

     *** CONCERNANT L'OUVERTURE A LA CONCURRENCE : le réseau construit est mutualisé, il n'y a pas de monopole d'Orange pour une période donnée : une fois un domicile « éligible » à la fibre, il est alors possible de passer commande à un FAI, ou Fournisseur d’Accès à Internet (à condition que celui-ci souhaite se positionner commercialement et proposer un abonnement fibre dans un quartier de Baisieux...).

    *** Fonctionnement ? Il y a des réglementations : bien qu’Orange soit opérateur déployeur, il n’a pas pour autant un avantage sur les autres fournisseurs. Chaque FAI dispose des mêmes informations en même temps et fait le choix (ou pas, selon sa stratégie commerciale) de commercialiser des offres sur un secteur géographique donné.

    1) Lors de la pose d’une armoire dans la commune, Orange informe l’ARCEP de sa mise sous tension. Pendant 3 mois, aucune commercialisation n'est possible, pour que tous les FAI le souhaitant aient le temps de venir s’implanter dans la même armoire. Cette étape est d’ores et déjà dépassée pour l’ensemble des foyers basiliens. 

    2) Une fois l’armoire posée, des boitiers de branchement doivent ensuite être posés à proximité des domiciles (comme expliqué dans la présentation), en souterrain, sur un poteau, sur le mur d’une maison dans le cas de maisons contiguës… Une fois installés, ces boitiers doivent aussi être déclarés à l’ARCEP avec un mois de franchise commerciale pendant lequel le raccordement final (pose de la nouvelle prise fibre dans le logement) ne peut avoir lieu.

    *** LOGEMENTS NON ENCORE ELIGIBLES ET DIFFICULTES RENCONTREES : Quelques exemples - poses de boitiers permettant le raccordement de logements rendues difficiles - 

    1) Le cas de maisons contiguës, type 1930 etc : Orange doit obtenir l’autorisation d’un propriétaire de façade pour poser un boîtier : 1 boîtier pour 6 à 10 logements… si, sur une séquence de 6 à 10 maisons, personne n’autorise la pose de ce boitier, les maisons ne peuvent être fibrées, créant ainsi une dent creuse dans la rue !!! La situation se complique aussi si le premier logement d’une rue (où les câbles sortent du sous-sol) refuse l’installation du boitier, c’est alors toute la rue qui est condamnée (et pas que les 6 à 10 maisons)

    2) Pose de boitiers sur des poteaux existants : appartenant à France Telecom ou exploités par Enedis – les fibres peuvent être installées sur des poteaux dans les cas favorables. Si les poteaux sont vieillissants, ou ne permettant pas de supporter la charge nécessaire (ex : si la fibre risque de faire tomber un poteau donné en cas de tempête), le poteau devra être changé (aux frais d’Orange, mais devant être changé par Enedis : délai annoncé 9 mois en général (entrainant alors l’impossibilité pour certains logements d’avoir la fibre, tant que le poteau n’est pas changé…) 

    3) Pose de boîtiers en souterrain : les infrastructures d’accueil (chambres télécom et fourreaux) appartenant à Orange. Si le génie civil est endommagé (fourreau bouché, écrasé, etc), l’opérateur historique doit prendre en charge la réparation, induisant des délais de plusieurs mois selon la gravité de la casse

    4) Pour les logements collectifs (4 logements ou plus dans l’immeuble) : Orange réalise gracieusement le fibrage de la colonne montante, pour peu que le syndic l’y ait autorisé (accord à voter en assemblée générale), et qu’il ait eu accès aux parties communes pour réaliser les travaux (au moins 2 prises de rendez-vous avec le syndic sont nécessaires). Si l’un des occupants de l’immeuble souhaite s’abonner à la fibre, le syndic ne peut s’opposer au fibrage de la colonne montante.

    **** LA GARANTIE D'ORANGE : 100% de logements fibrés d'ici fin 2020 : Orange a l’obligation de rendre éligibles à la Fibre 100% des logements d’ici à 2020 (engagement auprès de l’Etat), mais lors de situations difficiles (comme un refus de pose d'un boitier sur une façade évoqué plus haut) , il n'a pas d’autre choix que de poursuivre ailleurs, dans des rues ou quartiers plus « faciles ».

    **** Le travail de déploiement étant de grande ampleur et nécessitant l'intervention de nombreuses entreprises, les efforts se répartissent sur l’ensemble du territoire, sans prioriser un quartier ou un autre…  et des personnes éligibles et abonnés à la Fibre peuvent aussi avoir des difficultés, mais qui seront de nature commerciale, et à traiter avec leur FAI !

     

    Partager