• Borne eurométropole: inauguration

    La municipalité a inauguré ce dimanche 25 mai 2014 la borne eurométropole (Borne d'Utrecht), installée quelques semaines plus tôt à proximité du Manoir d'Ogimont.

     


    300 ans de frontière franco-belge, depuis le traité d'Utrecht et déjà 20 ans d'Europe sans frontière!

    C'est en 1713 que l'accord d'Utrecht traça un trait sur une suite pratiquement ininterrompue de guerres et de conflits. Bien sûr, de part et d'autre, des villes ont été coupées en deux et portent parfois encore le même nom, mais, contrairement aux apparences, cette ligne était le début de la Paix. Elle préfigurait l'Europe d'aujourd'hui. Celle de la coopération transfrontalière à l'origine de ce projet Interreg qui nous a réunis pour célébrer la frontière sous le signe du bon voisinage, du développement concerté, des échanges et de la culture.

    A partir de 1713 et jusqu'au milieu du 19ème siècle, des bornes furent installées le long de la frontière franco-belge pour en signaler la présence. Ces bornes sont des piliers robustes et massifs sur lesquels sont gravés l'aigle à deux têtes et la fleur de lys (18e siècle) ou un F et un B (19e siècle). En référence à ces vestiges, le projet « 300 ans de frontière » s'investit dans la création de nouvelles bornes artistiques portant un message symbolique sur la frontière.

    En référence à ces vestiges, le projet « 300 ans de frontière » s’investit dans la création de nouvelles bornes artistiques portant un message symbolique sur la frontière. Celle de Baisieux, installée devant le manoir d’Ogimont, porte une citation de Victor Hugo : « l’expression a des frontières, la pensée n’en a pas ».

    Partager